Les émotions chez le chien

Pour en savoir plus

Créer une relation saine et harmonieuse avec son chien, cela commence par apprendre à décrypter ses émotions. En effet, même si les chiens n’ont pas de sentiments aussi complexes que les humains, ils sont tout de même capables de ressentir certaines émotions. Découvrez-les dans cet article pour mieux comprendre votre chien, grâce à Nadine Caron, éducatrice canine offrant des consultations, des ateliers et des conférences à travers tout le Grand Montréal.

La joie

La joie est une des émotions les plus faciles à reconnaître chez le chien, puisqu’un chien joyeux va avoir à tendance à remuer la queue et parfois même tout l’arrière-train, lorsque cette émotion est particulièrement forte.

De façon générale, un chien qui ressent de la joie est un chien détendu, qui se déplace facilement et vous invite à jouer avec lui. Cette émotion est évidemment positive et témoigne du bien-être de votre animal. Toutefois, si votre chien semble avoir des moments de joie trop intenses, qu’il se montre un brutal et qu’il a du mal à se calmer, il peut être utile de demander les services d’un éducateur canin.

La tristesse

Surtout connu pour son caractère joyeux et joueur, le chien peut pourtant ressentir de la tristesse, pouvant même mener à un état de dépression. Souvent due à un changement d’habitude, la tristesse chez le chien peut subvenir suite à l’éloignement ou à la perte d’un membre de la famille, à un déménagement, à un problème de santé, à un manque d’affection ou à l’arrivée d’un nouvel animal. Quelle qu’en soit la cause, il est important de savoir repérer les signes de tristesse pour ensuite régler les problèmes qui l’ont causé.
Un chien qui ressent de la tristesse aura tendance à adopter une posture recroquevillée, à avoir le regard fuyant et la queue basse. De plus, son comportement peut changer et on peut constater une perte d’énergie, d’appétit, de l’agressivité ou encore des troubles du sommeil.

La colère

Tout comme la tristesse, la colère est un signe de mal-être chez le chien. Cependant, cette émotion a tendance à être plus ponctuelle. En fait, un chien en colère le sera pour une courte durée, en réaction à une situation.
La colère chez le chien est assez facile à identifier tant l’animal transforme son apparence pour se montrer menaçant. Son pelage va se hérisser, son corps va se rigidifier du front à la queue, tandis que son museau et sa truffe seront froncés pour montrer les crocs. Une telle attitude est évidemment inquiétante et impose de faire preuve de prudence jusqu’à ce que la colère semble s’être apaisée. Si ces moments de colère deviennent réguliers, faites appel à un spécialiste du comportement canin.

Le dégoût

Le dégoût est une émotion que le chien ressent uniquement pour ce qui a trait à la nourriture. Très utile, cette émotion liée aux sens du goût et de l’odorat permet au chien de ne pas manger n’importe quoi.
Le chien va principalement ressentir du dégoût face à une nourriture avariée, qui pourrait le rendre malade s’il la consommait, ou encore face à des aliments qu’il n’apprécie pas, comme les agrumes.
Si votre chien boude sa gamelle, il peut être intéressant de chercher à savoir s’il le fait par dégoût pour un certain type de nourriture ou s’il souffre d’un problème plus sérieux que cela.

La peur

La peur est une des émotions les plus indispensables chez tout animal. Elle permet de percevoir un danger, puis de s’en protéger. Cependant, c’est une émotion qui peut être difficile à gérer, notamment chez le chien.
Tous les chiens ne réagissent pas de la même façon à la peur. Certains vont adopter une posture recroquevillée pour se faire le plus petit possible, tandis que d’autres vont se rouler sur le dos pour montrer qu’ils sont inoffensif, et que d’autres encore vont grogner de manière défensive. Dans la majorité des cas, on constatera néanmoins que les oreilles vont s’aplatir, que la tête va se baisser et que la queue va être ramenée entre les pattes.
Pour que cette émotion passe, n’hésitez pas à l’encourager. Adoptez une attitude confiante qui apaisera votre chien et au besoin retirez-le de la situation. Si les épisodes de peur sont fréquents, consultez un éducateur canin pour aider votre animal.

La surprise

Parmi les six émotions ressenties par le chien, la surprise est sans aucun doute la plus éphémère. Elle survient lorsque l’animal se trouve dans une situation inattendue, soit parce qu’elle implique une nouveauté, soit parce qu’elle résulte d’un brutal changement d’habitude.

La surprise est extrêmement fugace et aboutie généralement sur une autre émotion, à savoir la joie ou la peur. Dans le premier cas, la surprise est positive et peut même devenir un jeu (surprenez votre chien en jouant à cache-cache avec lui), mais dans le deuxième cas c’est évidemment à éviter, puisqu’il n’y a aucun intérêt à effrayer un chien.

Vous en savez maintenant un peu plus sur les émotions du chien. Si vous voulez aller un peu plus loin pour mieux comprendre le vôtre et améliorer son bien-être, n’hésitez pas à me contacter dès aujourd’hui au (514) 883-1549. Au plaisir de vous rencontrer!